Mais selon Dominique Trinquand, ancien chef de mission militaire auprès de l’Onu, cette volonté de Jens Stoltenberg de maintenir une présence de taille en Afghanistan se heurte à la réalité des rapports de force au sein de l’Otan. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, a commenté un tweet de Donald Trump annonçant le […] Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, souhaite maintenir une présence de l’alliance en Afghanistan, malgré le retrait américain croissant. «Devons-nous partir, et risquer que l’Afghanistan redevienne un refuge pour les terroristes internationaux? De notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet. Dans une interview accordée au Washington Post et publiée le 11 juillet, Donald Trump est revenu sur la question du retrait américain de l’Otan. Face aux réductions de troupes américaines, les forces de l’Otan, qui ne sont pas là pour combattre, mais pour former, conseiller et assister les forces de sécurité afghanes, se retrouvent bien seules dans le bourbier afghan. Sur les centaines de milliers d’hommes qui ont participé à ces missions, « plus d’un millier d’entre eux ont payé le prix ultime » de leur vie. L’Otan « s’est engagée » à soutenir les forces afghanes « jusqu’en 2024 », souligne Jens Stoltenberg, et si elle part de manière précoce ou non coordonnée, « l’Afghanistan risque de redevenir une base pour les terroristes internationaux » et le groupe « État islamique pourrait reconstruire en Afghanistan le califat de terreur qu'il a perdu en Syrie et en Irak ». Depuis quatre ans, le secrétaire général de l’Otan tente de maintenir l’unité de l’Alliance face aux tiraillements causés par Donald Trump. L'utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l'accès, en écrivant une lettre à l'adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderator.fr@sputniknews.com. Votre profil a été supprimé! Vous pourrez revenir sur votre choix et retirer votre consentement en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la Politique de confidentialité. En cliquant sur "Publier", vous acceptez que les données personnelles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte. Retrait américain du traité « Ciel ouvert »: réunion d’urgence de l’OTAN ce vendredi Publié : 21 Mai 2020 à Mis à jour : 21 Mai 2020 par Igor Megan ajouter un commentaire L’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) a convoqué une réunion d’urgence des ambassadeurs pour évaluer les contours du retrait américain … Dominique Trinquand estime donc que la volonté du secrétaire général Stoltenberg n’est, de facto, qu’une pression sur l’Administration Trump, voire la future Administration Biden. Les alliés européens ne sont pas certains que l’investiture de Joe Biden le 20 janvier puisse renverser la mécanique du retrait américain car l’élu démocrate a plusieurs fois condamné les "guerres sans fin". Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la Politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique. https://t.co/5dfgMZOk3O, ​Dernière corde à l’arc de Jens Stoltenberg: l’arrivée à la Maison-Blanche de Joe Biden. Il a toutefois déjà félicité le président-élu Joe Biden et on lui sent pousser des ailes dans l’attente de la prise de fonctions du nouveau président américain. ⚠️ LIVE SOON 13:00 CEST ⚠️️ | Pre-Ministerial press conference previewing two days of #NATO #ForMin online meetings. L'OTAN et certains pays … Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données. D'après le Wall Street Journal, Donald Trump veut retirer 9500 des 34 500 GIs stationnés en Allemagne, le pays européen qui abrite le plus gros contingent américain. La décision sur la mission de l’Otan sera ébauchée en … Au lendemain de l’annonce du retrait américain du traité, l’Otan a tenu une réunion d’urgence pour essayer de le sauver. L'Otan avertit qu'un retrait américain précipité d’Afghanistan aurait «un prix très élevé» Publié le : 17/11/2020 - 19:57 Modifié le : 18/11/2020 - 08:44 Pour contacter l'équipe de modérateurs, utilisez l'adresse électronique suivante: moderator.fr@sputniknews.com, Vous pouvez vous abonner aux notifications du site de Sputnik, https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/0c/02/1044867064_0:243:3099:1986_1200x675_80_0_0_baaa9f33de43b44593e0da8163082639.jpg.webp, https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png, https://fr.sputniknews.com/international/202012021044866717-face-au-retrait-americain-dafghanistan-lotan-veut-rester-mais-a-quoi-bon/. Avec l'élection du nouveau président américain, la perspective d'une nouvelle ère diplomatique internationale se profile. Mais pour le secrétaire général de l’Otan, la réponse semble toutefois évidente: «la mission de l’Otan continue.» Et ce, «jusqu’en 2024», même si «les États-Unis ont récemment décidé de réduire davantage leur présence en Afghanistan.». Sputnik . Le processus de traitement des données personnelles est décrit en détail dans la Politique de confidentialité. Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence des contenus informationnels et optimiser le ciblage publicitaire, nous collectons des informations techniques anonymisées sur vous, notamment à l’aide d’outils de nos partenaires. Pourtant, même cette option ne garantit pas un maintien des forces américaines en Afghanistan, tant les «guerres sans fin» du Moyen-Orient sont devenues impopulaires outre-Atlantique. Au grand dam de l’OTAN. Pour lui, un depart des troupes de l’Otan aurait un "prix très élevé”. Les États-Unis ont annoncé le retrait d’environ 2 000 soldats d’Afghanistan d’ici à la mi-janvier 2021. L’Afghanistan est l’un des thèmes centraux de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Otan, ces 1er et 2 décembre. Un vœu pieux, explique le général (2S) Dominique Trinquand à Sputnik: dans tous les cas, c’est Washington qui dicte réellement la stratégie de l’Otan. L'enregistrement et l'identification de l'utilisateur sur les sites web Sputnik par le biais de l'un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l'acceptation de ces règles. Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous: Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte. En cliquant sur "Accepter et fermer", vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus. RFI - Actualités, info, news en direct - Radio France Internationale. Avez-vous un compte sur fr.sputniknews.com? Le processus de traitement des données personnelles est décrit en détail dans la Politique de confidentialité. Mais Donald Trump veut que ses troupes soient de retour avant Noël 2021. Le blocage, dans ce cas, est définitif. © 2020 Copyright RFI - Tous droits réservés. Jens Stoltenberg se heure presque frontalement au président américain sortant, car si l’Alliance atlantique quitte l’Afghanistan, cela doit se faire de manière coordonnée. «J’ai invité Joe Biden à participer à un sommet de l’Otan au début de l’année prochaine, à une date qui reste à fixer, pour discuter d’importants sujets, notamment des décisions à prendre sur le maintien ou le retrait de la mission de l’Alliance en Afghanistan.». L’OTAN doit décider en février 2021 si les conditions sont réunies pour quitter l’Afghanistan ou si l’Alliance est en mesure de poursuivre sa mission de formation des troupes afghanes malgré le retrait de la moitié du contingent américain. Etes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com? D’autant que de violentes attaques visant des cibles gouvernementales ont régulièrement lieu. Jens Stoltenberg souligne que cela fait près de vingt ans que les troupes des pays de l’Otan sont en Afghanistan, et que l’Alliance y est allée pour soutenir les États-Unis après le 11-septembre. « La mission de l’Otan va se poursuivre malgré le retrait des forces américaines, ... devrait être à l’ordre du jour de la première visite du nouveau président américain ». Pour se trouver une porte de sortie, le Président Trump a longuement négocié avec les talibans* avant de parvenir à signer un accord à Doha le 29 septembre. Dans le cas d'une violation répétée des règles et d'un blocage répété, l'accès de l'utilisateur ne peut pas être restauré. Un retrait précipité de l'OTAN aurait un "prix très élevé", prévient Stoltenberg. *Organisation terroriste interdite en Russie. Vous pourrez revenir sur votre choix et retirer votre consentement en effaçant tous vos commentaires. Jens Stoltenberg se heure presque frontalement au président américain sortant, car si l’Alliance atlantique quitte l’Afghanistan, cela doit se faire de manière coordonnée. Le sujet – le recouvrement du compte/ le déblocage de l'accès. Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l'UE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018. Le ministre de la défense, Christopher Miller, a annoncé que le nombre de militaires américains sur le sol afghan passerait de 4 500 à 2 500 d’ici au 15 janvier 2021. Alors que les États-Unis ont annoncé le retrait de 2 000 de leur soldats d’Afghanistan, le secrétaire général de l’Otan avertit mardi 17 novembre qu’un départ précipité aurait « un prix très élevé ». Le secrétaire général de l’Otan met en garde contre un retrait précipité d’Afghanistan. Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy@sputniknews.com. ne correspond pas au sujet de l'article commenté; promeut la haine, la discrimination raciale, ethnique, sexuelle, religieuse, sociale et porte atteinte aux droits des minorités; viole les droits des mineurs, leur cause un préjudice sous toute forme, y compris morale; contient des idées de nature extrémiste et terroriste, appelle à tout type d’actions illégales; contient des insultes, des menaces à l'égard d'autres utilisateurs, des individus ou organisations spécifiques; porte atteinte à l'honneur, à la dignité et à leur réputation professionnelle; contient des insultes ou des messages diffamatoires à l'égard de Sputnik; viole la vie privée, divulgue les données personnelles de tierces personnes sans leur consentement, révèle le secret de la correspondance; contient une description ou des liens vers des scènes de violence et de cruauté envers les animaux; contient des informations sur les méthodes de suicide ou incite au suicide; poursuit des objectifs commerciaux, contient de la publicité abusive, de la publicité politique illégale ou des liens vers d'autres ressources en ligne contenant ce genre d'informations; promeut les produits ou services de tiers sans autorisations nécessaires; contient des expressions insultantes, un langage grossier et leurs dérivés, ainsi que des allusions à l'utilisation d'éléments lexicaux répondant à cette définition; contient du contenu spam, promeut la diffusion de spams, de services de publipostage et de ressources pour gagner de l'argent sur Internet; promeut l'utilisation de stupéfiants et de substances psychotropes, contient des informations sur leur production et leur utilisation; contient des liens vers des virus et des logiciels malveillants; fait partie d'une action, lorsqu'un grand nombre de commentaires au contenu identique ou similaire est posté ("flash mob"); l'auteur abuse d'un grand nombre de messages vides de sens, ou bien le sens du texte est difficile à comprendre ("flood"); l'auteur viole l'étiquette en ligne, en montrant différentes formes de comportement agressif, humiliant et diffamatoire ("trolling"); l'auteur montre un manque de respect pour la langue; par exemple, tout le texte ou sa grande partie est tapé en lettres majuscules et n'est pas divisé en phrases. Temps de lecture estimé : 2 minutes Pas questions de signer un chèque en blanc aux talibans. Au départ, la mission de l’Otan comptait plus de 100.000 militaires engagés dans des opérations de combat. Cet accord prévoit le retrait complet des contingents américain et de l’Otan dans un délai de 14 mois, à condition que les taliban respectent leurs engagements. Ou rester, et risquer une mission plus longue, avec un regain de violence?», s’interrogeait le 30 novembre M. Stoltenberg lors d’une conférence de presse. Face à cette solution, Jens Stoltenberg reste sceptique. Dans cette excellente fiction produite par Arte, le retrait américain de l’OTAN créait un appel d’air pour l’impérialisme russe en Norvège, pilier de l’Alliance en Arctique. Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans l'email qui a été envoyé à l'adresse indiquée à l'inscription. Le président sortant Donald Trump veut un retour des troupes américaines d'Afghanistan d'ici-Noël 2021. Fréquentation certifiée par l'ACPM/OJD. «Nous n’avons aucune garantie que les pourparlers de paix réussissent et nous serons confrontés à un dilemme.» Un de plus, donc: «Soit l’Alliance quitte l’Afghanistan et le pays risque de devenir un nouveau sanctuaire pour les terroristes qui mènent des opérations contre nous, soit l’Otan reste, avec une nouvelle mission, mais elle sera confrontée au risque de combats», a-t-il expliqué lors de sa conférence de presse du 30 novembre. Publié le : 17/11/2020 - 19:57Modifié le : 18/11/2020 - 08:44. RFI n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes. C'est très simple». Retrait américain du traité Ciel ouvert de limitation des armements. Si les modérateurs jugent possible de restaurer le compte / d'en débloquer l'accès, il en sera ainsi. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, souhaite maintenir une présence de l’alliance en Afghanistan, malgré le retrait américain croissant. Un vœu pieux, explique le général (2S) Dominique Trinquand à Sputnik: dans tous les cas, c’est Washington qui dicte réellement la stratégie de l’Otan. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, souhaite maintenir une présence de l’alliance en Afghanistan, malgré le retrait américain croissant. L’ancien chef de mission militaire auprès de l’Onu s’interroge d’ailleurs sur la pertinence d’une présence continue des forces de l’Otan en Afghanistan: Aujourd’hui, seuls 11.000 militaires de la mission Resolute support de l’Otan, dont la moitié sont américains, sont chargés de conseiller et de former les forces afghanes afin de sécuriser un territoire grand comme la France. Forces étrangères en Irak: qui part, qui reste? Le secrétaire général de l’Otan a réagi à l’intention de Donald Trump de retirer les troupes américaines d’Afghanistan d’ici Noël, affirmant que l’organisation était attachée à sa mission qui consiste à empêcher ce pays de redevenir une plateforme terroriste. REUTERS / Ahmad Masood, © Aleksei Vitvitsky, © Et plus de la moitié des quelque 12 000 soldats actuellement sur place sont des « forces non-américaines », des membres des armées alliées qui combattent aux côtés des troupes américaines. L'utilisateur s'engage à s'adresser avec respect aux autres participants de la discussion, aux lecteurs et aux personnes mentionnées dans les articles. AP Photo / Khalid Mohammed, Politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique, Alors que Trump a annoncé le retrait des troupes US d’Afghanistan, l’Otan ne l’entend pas de cette oreille, En Irak et en Afghanistan, Paris compte toujours sur le gendarme américain pour maintenir la sécurité et la stabilité, La Russie a reçu des demandes de vaccin Spoutnik V de plus de 50 pays, Au moins 10 vaccins anti-Covid sont en cours de développement en Russie, Régime des sanctions violé par des journalistes russes en Lettonie? L’Alliance fait en en effet face à un épineux dilemme. L'utilisateur est tenu de ne pas violer, par ses actions, la législation nationale et internationale. © Alors que les États-Unis ont annoncé le retrait de 2 000 de leur soldats d’Afghanistan, le secrétaire général de l’Otan avertit mardi 17 novembre qu’un départ précipité aurait « un prix très élevé ». Moscou rétorque, Il se dispute avec sa femme et marche 450 km à pied, La NASA annonce ce qu’est vraiment l’objet inconnu récemment découvert à proximité de la Terre, Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge», Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale, Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale, Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux, Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue, Un «accident majeur» déclaré suite à une explosion dans une ville anglaise: quatre morts, Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens, L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement, La réception de la corvette Saar 6 de fabrication allemande par la Marine israélienne, Application StopCovid, une opération qui tourne au fiasco, Bilan de l’accord trilatéral sur le cessez-le-feu au Haut-Karabakh, Je n'ai pas de compte sur fr.sputniknews.com, Je possède un compte sur fr.sputniknews.com.

otan retrait américain

Grey Goose 3l, Tee Shirt Personnalisé Brodé, Pétales De Roses Quoi Faire, Virginie Efira Et Son Mari, échelon Salarial Enseignant 2020, Consanguinité Chez Les Animaux Sauvages,